Noël : vérité ou fable ?

Bonjour,

Un petit article pour vous partager les propos d’un frère à l’église dimanche dernier. Autant vous le dire tout de suite, je partage totalement son avis.

Quand on parle de Noël à notre époque, on entend un tas de choses. Pour certains, Noël ce sont les cadeaux. Pour d’autres, ce sont les repas de famille. D’autres pensent que Noël c’est partager avec les autres. Même s’il peut y avoir de bonnes intentions, et que c’est louable, ce n’est pourtant pas la vérité.

Mais celui qui domine les débats, alors qu’il n’existe pas, c’est le Père Noël. On le voit partout. On en parle à la TV, dans les magasins, etc… Pourtant presque tout le monde sait qu’il n’existe pas. Mais on s’attache à lui quand même. Certains mentent même à leurs enfants en leur faisant croire qu’il existe quand même. Belle manière d’enseigner la vérité et l’honnêteté aux enfants…

Par contre, si on tente de dire que fêter Noël, c’est fêter la naissance de Jésus, alors on a en général droit à une levée de bouclier ! La sacro-sainte mère laïcité mène le combat. Et pourtant, c’est bien de là que cela vient !!! Noël, c’est la naissance de Jésus, qu’on le veuille ou non. Je ne parle pas de la date exacte, mais bien du sens de cette fête.

Tout cela fait penser à 2 Timothée 4.3-4 :

“Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.” (2 Timothée 4:3-4 LSG)

Eh oui, nous y sommes à ce “il viendra un temps”. Nous sommes à l’époque où les hommes ne supportent plus la vérité, mais ils s’inventent un tas de choses, et se tournent vers les fables. La situation de l’humanité est tellement triste. Voilà pourquoi les chrétiens (dont je fais partie) doivent tirer le signal d’alarme, et rappeler quelle est cette vérité !

Alors mardi prochain, pensez à la vraie signification de Noël. Ne vous tournez pas vers les fables, mais vers la vérité. Si Jésus est né, c’est pour mourir pour nous. Pensez-y !

 

Michaël


Laisser un commentaire